Aperçu de la première journée de l’UNEA4

La quatrième Assemblée des Nations unies pour l’environnement a débuté aujourd’hui le 11 Mars 2019. Le thème de cette année est: “Des solutions innovantes pour relever les défis environnementaux et garantir la consommation et la production durables.” Deux conférences  ont précédée l’Assemblée durant la semaine passée à savoir : “Major Group Stakeholders Forum” et “Science-Policy-Business Forum”.  CYNESA est représenté par ses membres venant du Kenya, Zimbabwe et Rwanda.

Tous les participants de  l’Assemblée ont commencé la journée en faisant mémoire pour toutes les personnes qui sont décédées ce  dimanche le 10 Mars 2019 dans le crash de l’avion de Ethiopian Airlines qui devraient atterrir à Nairobi. Dans cet avion il y avait beaucoup de gens qui venaient pour l’Assemblée. Ils sont décédé en mission, que le Ciel leur soit ouvert.

Une minute de silence en mémoire des âmes disparues après le crash du vol ET302

Ensuite dans la matinée, CYNESA a participé à deux sessions dédiée aux organisations basées sur la foi (#Faith4Earth) qui travaillent sur l’environnement. Le thème de la première session était “Eco-Just Churches and communities : Model for Living with Justice and Sustainability”. Le représentant de “All Africa Conference of Churches” a souligné que la sensibilisation sur les problèmes environnementaux a été faite par les organisations religieuses dans les années précédentes mais il a rappelé que ces organisations doivent utiliser leurs richesses théologiques pour développer des programmes qui peuvent combattre les problèmes de changement climatiques et la pollution surtout la pollution plastique. L’un des participants à cette session a suggéré  que les programmes de campagne sur le changement climatique doivent être décentralisés pour qu’ils puissent atteindre les instances de base de différentes confessions religieuses. Il a ajouté qu’il faut impliquer des jeunes et des femmes dans ces programmes.

Les dirigeants religieux à la tente # Faith4Earth offrent une prière interconfessionnelle en mémoire des âmes disparues après le crash du vol ET302

La deuxième session était, “Advancing climate justice with Faith-based renewable energy projects.” Les conférenciers ont souligné que les énergies renouvelables sont une obligation pour les confessions religieuses. Ils ont ajouté que le  soleil est une énergie pure que Dieu  a donnée au monde entier et nous devrions  en bénéficier pour un monde sain. Les énergies renouvelables doivent être un droit pour tous pour combattre le changement climatique et la pauvreté dans nos communautés. Enfin, ils ont appelé les confessions religieuses à penser aux projets qui aident à la promotion d’utilisation des énergies renouvelables. Après les deux sessions les participants ont eu une prière interconfessionelle pour les disparus du crash de l’avion.

Dans l’après-midi, il y a eu une session pour tous les jeunes qui participent à l’Assemblée. Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement a indiqué aux jeunes  qu’il veut leur faciliter dans leur engagement de résoudre les problèmes de l’environnement. Les jeunes ont montré leur intention d’être les leaders d’aujourd’hui pour les générations à venir et ont voulu qu’il y est une mobilisation des ressources pour les organisations des jeunes et des partenariats à tous les niveaux nationaux et internationaux.

Enfin, l’Assemblée continuera au court de cette semaine et il est prévu  différentes sessions en rapport avec le thème de cette année.

Ecrit par : Benoit Musabyimana

Benoit - CYNESA Rwanda

Country Director,

CYNESA Rwanda

Comments

Sharing is Caring!...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter